fbpx

Le Marché de la Beauté et de L’habillement en France: L’élégance en Temps de Crise

Euromonitor International comptabilise une croissance économique de 1% pour la France en 2011, malgré la crise de la dette et la dégradation de la note de la France par l’agence Standard & Poor’s. Cela dit, cette croissance ne suffira pas à réduire l’impact de la crise sur la consommation et sur la confiance des ménages notamment en matière de beauté, de soin personnel, mais aussi d’habillement. Les dépenses relatives à l’apparence physique sont rationnées au profit de celles liées à l’alimentation.

Les secteurs de l’hygiène-beauté et de l’habillement restent parmi les plus marquées par la crise tant les consommateurs français privilégient les dépenses essentielles dans leur budget. En matière de beauté, les produits d’hygiène bucco-dentaire voient leur croissance augmenter alors que les produits solaires enregistrent une baisse la même année. Parallèlement, alors que les ventes de vêtements chutent, la catégorie des accessoires assure une augmentation spectaculaire en 2010 et 2011, avec une hausse  respective de 5% et 4% en valeur.

L’impact de la crise sur le marché de l’hygiène et de la beauté

Le marché de l’hygiène-beauté enregistre des ventes relativement basses. Selon les chiffres d’Euromonitor International, l’ensemble du secteur progresse timidement de 1% sur la période 2010-2011.

Le consommateur recherche toujours la notion de plaisir mais privilégie les produits nécessaires, créant ainsi de grandes disparités entre les différentes catégories : alors que les produits solaires sont en chute constante, -7% en valeur selon Euromonitor International, les produits d’hygiène bucco-dentaire connait une croissance de 5% en valeur en 2011.

A l’instar du marché de l’hygiène  et de la beauté en France, le secteur de l’habillement et de la chaussure souffre du contexte économique en 2011. Malgré une timidereprise de l’économie française et un PIB de presque 2%, les dépenses des consommateurs en matière de vêtements et de chaussure se réduisent de 2% en 2011.

L’impact de la crise sur le marché de l’habillement de la beauté

Le taux de chômage grandissant contribue à la baisse des ventes dans ce secteur, croissant de 7.5% de la population française en 2007, à 9.8% en 2011.

La catégorie ‘fast-fashion’ voit croissance ralentir due au taux de chômage inchangé au sein de son cœur de cible : les jeunes de 18 à 24 ans, principaux consommateurs de ces produits de mode.

La France verra de nouvelles mesures d’austérité pour rembourser la dette du pays incluant la hausse de la TVA annoncée en debout d’année de 19.6% à 21.2% en octobre 2012 et le taux de chômage ne montre aucun signe de diminution prochaine.

Si la France échappe à la récession,  la croissance économique sera faible. Le taux de confiance des ménages français qui reste faible malgré des revenus nets disponibles en hausse selon les prévisions d’Euromonitor International.

Les nouvelles habitudes de consommation perdureront, créant ainsi de nouvelles opportunités de croissance pour les fabricants sachant tirer profit des besoins de simplicité et de la recherche de petits prix.

About Our Research

Request a complimentary demonstration of our award-winning market research today.